Pas facile de réinventer sa vie professionnelle après une quinzaine d’années dans le même secteur d’activité.

 

Notre environnement professionnel façonne notre manière de pensée et nous avons du mal à changer de prisme. Sans aide extérieure, il est difficile de sortir des schémas mentaux que nous nous sommes tricotés depuis des années. L’Autre monde professionnel nous semble inconnu, parfois incompréhensible et souvent inatteignable.

Nous rêvons alors d’un sésame, incarné par le BILAN DE COMPETENCES.

 

Notre rêve : remplir un test de 200 questions pour voir apparaître THE poste pour lequel nous sommes fait et qui nous permettra de gagner correctement notre vie. Roulement de tambour : The TOP JOB de la mort qui tue is : wxcygjbkjioldn !

 

Normal que je sois passée par là, donc… J’ai fait 2 bilans de compétences… sans remplir les 200 questions Et la conclusion des experts m’a confirmé que… j’avais acquis les compétences nécessaires pour… exercer mon métier… Waouh, le scoop !!
D’un autre côté, après 17 ans de boîte, le contraire m’aurait « agacée ».
Esprit créatif oblige (), j’ai proposé « consultante », « coach » et « formatrice » auprès de ma consultante-conseillère qui n’était pas des plus séduites : « Il y en a pleins, c’est bouché… » Comme si vos compétences, talents particuliers, vos envies, votre niaque ou la façon dont vous adressez vos services ne pouvaient pas faire la différence. Je dis ça mais c’est Xavier qui l’a dit…
Pour l’anecdote, quand ma coiffeuse a monté son salon, son expert-comptable lui a dit que c’était de la folie étant donné le nombre de concurrents sur la place. Cinq ans après, son salon embauche 6 personnes et fait un carton !
Moralité, croyez en vous, vous pouvez faire la différence sur le marché !

 

Quand faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est un outil pratique pour faire un point sur vos compétences acquises et pour identifier les postes ou les secteurs d’activité dans lesquels vous pourriez utiliser vos compétences transférables.

Les consultants à la reconversion ont en tête le marché du travail et une volonté honorable : vous trouvez un job rapidement. Le changement de poste doit donc être logique et raisonnable. Le lieu n’est pas à la créativité, on joue la sécurité. Si vous avez l’âme entrepreneure, bannissez ce parcours ! Si vous êtes informaticiens et que vous voulez devenir codeur ou développeur, vous êtes au bon endroit.

Reste ensuite à valider le poste en question et à passer à l’action, ce qui n’est pas une mince affaire quand on ne connaît ni le secteur, ni le métier, qu’il nous manque parfois un chouia de légitimité… Il peut être alors intéressant d’être accompagnée pour suivre une méthode efficace et gagner en confiance en soi.*

 

Quand choisir un accompagnement à la reconversion ou transition professionnelle ?

Si vous souhaitez avoir une vision à 360° de l’univers des possibles, vous devrez vous diriger vers un accompagnement à la reconversion professionnelle*.

La première différence réside dans l’objectif. Alors que le bilan de compétences vous aide à prendre conscience de vos compétences et des « jobs qui embauchent » compatibles avec votre profil, l’accompagnement vous aide à découvrir le job qui vous permettra de vous épanouir d’un point de vue personnel et professionnel.

Il prend en compte la personne dans sa globalité : votre parcours personnel et professionnel, vos qualités, vos centres d’intérêt, vos sources d’épanouissement, votre équilibre, votre potentiel mais aussi vos compétences et vos envies. Place à la créativité, au fait d’oser envisager tous les possibles avant de revenir à une réalité pour définir votre projet.

 

L’accompagnement permet de :

 

  • Prendre conscience de vous-même et de vos capacités
  • Mettre en évidence vos atouts, vos compétences et vos talents
  • Mettre en évidence vos valeurs et vos sources d’épanouissement
  • Prendre conscience de ce qui est important pour vous
  • Explorer vos envies et vos rêves
  • Mettre en avant votre potentiel de création et de réalisation
  • Gagner en confiance en soi
  • Oser vous affirmer
  • Consolider vos acquis
  • Surmonter vos doutes et vos croyances limitantes
  • Mieux comprendre vos schémas de fonctionnement
  • Agir en cohérence avec vous-même et le rester
  • Comprendre votre parcours, prendre en compte votre côté atypique et mettre en évidence vos atouts.
  • Construire un projet professionnel qui vous ressemble
  • Planifier les actions, prendre les décisions pour votre projet et passer à l’action
Très bonne réflexion !
Au plaisir !

 

Nathalie

 

* les programmes WARM-UP et ENVOL de NEXT STEP peuvent vous y aider.