Beaucoup de personnes pensent que je suis coach… je crois que je suis une femme à 3 faces 😉 : un mélange de coach professionnelle, de coach sportive et de consultante.

Une amie de longue date, ancienne collègue, m’a confirmé tout ça il y a 15 jours. Comme ça, à l’apéro, alors que j’étais toute tranquille, elle m’a expliqué qu’une de ses amies pourrait être intéressée par mon accompagnement et qu’elle l’a mise en garde « il faut que tu sois prête à avancer car Nathalie n’est pas du genre à enfiler des perles ! » LOL

Tout d’abord, cette réflexion m’a laissée mitigée car on m’a souvent demandé de « canaliser » mon énergie. J’y ai travaillé mais c’est vrai que parfois elle déborde quand même. Je supporte mal les situations de stagnations et j’aime avancer et faire avancer les projets et les personnes ! « A chaque problème des solutions » pourrait être ma devise… même si j’ai conscience que certaines difficultés doivent être bien détricotées pour être dépassées. J’en ai pris conscience lors de ma reconversion. Je pensais qu’avec du travail et de la détermination, je trouverai rapidement le poste qui me correspondait… Que nenni… C’était sans compter quelques peurs dont je n’avais même pas conscience.

Alors, oui la position de coach en position « meta », en questionnement pour faire avancer est importante pour faire prendre conscience et faire évoluer des comportements bien ancrés. Je l’utilise régulièrement lors de mes accompagnements, surtout au début. Je suis aussi une adepte de la méthode des petits pas (KAIZEN) pour avancer et je trouve que ces techniques se complètent bien.

Dans d’autres cas, je suis en position de consultante car mon expérience professionnelle m’a amenée à porter plusieurs casquettes dont celles de recruteur, gestionnaire de centre de profit, consultante en stratégie commerciale et marketing en mission transversale et chef d’entreprise aujourd’hui. J’en fait profité les personnes que j’accompagne afin qu’elles utilisent ce qui marche, qu’elles gagnent du temps en évitant les erreurs que j’ai faites ou que je connais.

Pendant tout l’accompagnement, j’ose partager mon énergie, booster et challenger mes clientes pour qu’elles aillent plus vite et plus loin. C’est dans l’action que la confiance en soi se développe et c’est comme ça qu’elles continueront à avancer sans moi.

Alors oui, je suis plutôt du genre fonceuse et winneuse. Si vous voulez VRAIMENT avancer et trouver des solutions, on est faites pour travailler ensemble… et ce n’est même pas douloureux, mes clientes sont plutôt épanouies, non ? 😉